Décès de Henri Patin, président de la Fédération Gay-Lussac de 1999 à 2001

C’est avec une très grande tristesse que nous avons été informés de la disparition d’Henri Patin, professeur à l’ENSCR de 1984 à 2007, directeur de l’ENSCR de 1991 à 2001. Président de la Fédération Gay Lussac de 1999 à 2001, il est à l’origine, en 1993, du lancement  du cycle préparatoire intégré (CPI).

Après des études à l’école normale d’instituteurs de St Brieuc, Henri Patin a suivi des études supérieures à la faculté des sciences de Rennes. En 1964, il intègre le laboratoire de René Dabard en tant qu’assistant où il prépare une thèse dans le domaine des organométalliques. Il travaille notamment sur la réactivité des métallocènes et l’utilisation du chrome tricarbonyle en synthèse organique. Détaché au CNRS de 1974 à 1976, il intègre le laboratoire de Derek Barton (Prix Nobel de Chimie 1969) à l’Imperial College de Londres pour deux années de stage post-doctoral. A son retour d’Angleterre, il développe des activités de recherches originales en collaboration avec diverses équipes académiques et industrielles. Il devient professeur à l’ENSCR en 1984. Dès l’année suivante, il dirige le laboratoire de chimie organique de l’école et assume diverses responsabilités pédagogiques.

Il a été nommé directeur de l’ENSCR en 1991; il assuma cette fonction pendant dix années consécutives au cours de deux mandats. Il a largement développé l’ENSCR au cours de cette période, en termes d’infrastructures notamment par la construction de divers bâtiments de l’école (résidence Gay Lussac, amphis B & C,  salles CPI). Il a  présidé la Fédération Gay Lussac de 1999 à 2001 . C’est sous son impulsion que fut créé en 1993 le cycle préparatoire intégré (CPI) qui prépare en deux années les nbacheliers à intégrer les cycles ingénieurs des écoles de chimie et génie des procédés de la Fédération Gay Lussac. Il a ensuite été directeur des relations industrielles de l’ENSCR de 2001 à 2007.

Henri Patin a majoritairement contribué au rayonnement de l’ENSCR par ses rôles d’enseignant, de chercheur et de dirigeant.  Il est l’auteur de plus de 150 publications et a dirigé plus d’une trentaine de thèses. Pour l’ensemble de son action, Henri Patin avait été fait Commandeur dans l’ordre des Palmes Académiques

Voir toutes les actus